Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Consommer moins d’énergie est un objectif que tous les foyers se fixent chaque année. En plus d’alléger ses factures, cette démarche permet également de préserver l’environnement efficacement. Ainsi, nombreux sont les professionnels qui se sont penchés sur cette question laissant ainsi place à de nombreuses innovations à la pointe de la technologie. Entre chauffage basse consommation et bâtiment responsable, la question ne se pose plus. Toutefois les produits introduits sur le marché sont nombreux, faire un choix s’avère fastidieux. Pour orienter efficacement les utilisateurs, certains systèmes se distinguent des autres.

Chauffage basse consommation : qu’est-ce que c’est réellement ?

Les bâtiments et les chauffages basse consommation représentent des termes nés au même moment et font ainsi référence aux normes et à la réglementation thermiques de type RT2012 qui a pour principal objectif de limiter efficacement le dépenses d’énergie en remplaçant les énergies fossiles trop polluantes par d’autres plus propres et surtout, renouvelables, une procédure qui permet ainsi de préserver la planète efficacement.

Tous les bâtiments privés ou publics aujourd’hui en construction s’attache à offrir des dispositifs de chauffage à basse consommation. A travers ces logements neufs ou anciens, il est possible d’agir sur les systèmes de chauffage en remplaçant les convecteurs vieux et énergivores par d’autres dispositifs à basse consommation, un geste simple qui aujourd’hui permet de réduire efficacement la consommation énergétique avec en prime, la préservation responsable de son environnement, engendrant donc des économies importantes et intéressantes. De plus, les bâtiments à basse consommation intègrent aujourd’hui de normes vérifiées et validées aussi bien dans les éclairages que dans les systèmes de chauffage.

Quelles sont les caractéristiques des chauffages à basse consommation ?

Qu’importe la nature du système de chauffage d’appoint choisi pour son logement, il est important de vérifier que ce dernier respecte bien les critères communs aux chauffages basse consommation. Parmi ceux-ci, on retrouve ce qui suit :

  • La production et le stockage de la chaleur.
  • Une distribution et une émission de chaleur vérifiée qui se base sur la surface des pièces ainsi que leur exposition.
  • La régulation des températures qui permet d’éviter les surchauffes.

Elle permet par ailleurs d’éviter de voir chuter ou augmenter le thermomètre brusquement, engendrant ainsi une puissance de chauffe beaucoup plus importante.

Quels sont les meilleurs chauffages d’appoint à basse consommation ?

Il existe aujourd’hui sur le marché plusieurs chauffages d’appoint à basse consommation qui ont déjà fait leurs preuves.

Les chauffages d’appoint fonctionnant au gaz

Pour son bon fonctionnement et sa sécurité, l’appareil doit impérativement comporter certaines normes européennes et françaises. La majorité des chauffages qui fonctionnent au gaz apportent ainsi des systèmes de sécurité qui permettent de s’étendre de manière automatique en cas de choc. Contrairement à l’électricité ou le pétrole, le gaz est une énergie qui ne coûte pas très cher. Il est ainsi conseillé d’opter pour du gaz infrarouge ou infrableu pou un chauffage efficace.

Les chauffages d’appoint au bois

Beaucoup plus écologique et économique, le chauffage au bois peut se décliner sous plusieurs versions. En poêle pour le chauffage des pièces ou en combustible pour les cheminées, le bois représente une valeur sûre.

Par ailleurs, les poêles à bois offrent un rendement de chauffage d’appoint excellent.

Les chauffages d’appoint électriques

En termes de sécurité, il est préférable d’opter pour des chauffages d’appoint électriques, notamment pour les familles qui possèdent de jeunes enfants. Par ailleurs, cette catégorie est la plus choisie en appartement. Les modèles les plus récents s’avèrent être en plus beaucoup plus économiques. Parmi ces derniers, on retrouve notamment ce qui suit :

  • Les radiateurs à inertie : très économique, ce dispositif standard permet de conserver la chaleur efficacement.
  • Les radiateurs convecteurs : simples d’utilisation et très économiques, ces derniers présentent une facilité d’usage très intéressante.
  • Les radiateurs intelligents : il est à souligner que ce modèle permet de réaliser plus de 45 % d’économie sur toutes les factures annuelles.

En somme, choisir un dispositif de qualité s’avère être une option à envisager pour réaliser des économies d’énergie en hiver ou encore, tout au long de l’année. Il suffira aux utilisateurs de suivre les conseils des professionnels et des utilisateurs.

Ajouter un commentaire